DSI chef de projet

DSI, optimisez le développement de vos logiciels et SI en agissant sur des leviers concrets !

Professionnalisez l’ensemble de vos développements

Vos logiciels et SI sont-ils construits conformément aux attentes de la MOA et des utilisateurs finaux ?

  • L’analyse des besoins métier, et la gestion des exigences fonctionnelles et non fonctionnelles, devront être commencées dès le début du projet.
  • La documentation initiale des besoins et exigences, même succincte, devra constituer une base revue et enrichie régulièrement à partir de laquelle la traçabilité vers les tests sera établie et maintenue.
  • L’implication simultanée et régulière de différents profils métier et techniques, du début à la fin du projet permettra de vérifier la faisabilité des demandes et la qualité de leur développement.
Les coûts et bénéfices du test sont ils mesurés et optimisés ?

  • Le coût du test logiciel est estimé à 30% du coût des développements (généralement) mais quel est son bénéfice ?
  • Définir un ensemble d’activité de tests pour les projets, et les mettre en œuvre avec des outils de test permettront de mesurer leur coût.
  • Pour mesurer le bénéfice du test, il est nécessaire de définir et mesurer un ensemble de métriques comme, le nombre de modifications faites par exigence, le temps passé sur les tests vs sur le développement, le nombre moyen d’anomalies par ligne de code ou encore le temps de correction des anomalies.
  • La mise en œuvre progressive d’améliorations dans le processus et les outils de test devra permettre d’observer une évolution positive de ces métriques et d’évaluer le bénéfice financier associé.

Maîtrisez la qualité de l’ensemble des développements sur des projets complexes.

Une des particularités des projets complexes est qu’ils font intervenir de nombreuses personnes, voire de nombreuses entités, qui ne sont pas toujours sous la même autorité hiérarchique. Il est alors difficile d’avoir une bonne visibilité sur la qualité globale et le test de l’ensemble des développements.
Les questions suivantes, bien que primordiales, restent souvent sans réponses :

  • Les développements que vous intégrez à votre SI sont-ils testés et de bonne qualité ?
  • Les tests d’intégration et d’acceptation sont-ils coordonnés ?
  • Les défauts sont-ils détectés dans la phase durant laquelle ils ont été introduits ou dans une phase ultérieure ?
  • Les rôles et responsabilités sont-ils clairement définis entre les différents acteurs ?

Les experts de Certilog sont régulièrement amenés à sécuriser des projets complexes pour leur garantir un bon niveau de qualité et limiter leur coût. En plus de la mise en œuvre des principes incontournables de la gestion des tests et des exigences, ils sont en mesure de proposer des solutions adaptées à chaque projet, comme celle listées ci-dessous :

  • L’audit des activités de test logiciel et de gestion des exigences chez vos sous-traitants, permet d’obtenir de l’assurance sur la qualité des développements et des tests externalisés
  • L’équipe responsable des tests d’intégration doit coopérer avec l’équipe en charge des tests d’acceptation afin d’adapter la stratégie de test d’acceptation en fonction de l’approche menée pour les tests d’intégration et afin de réutiliser les tests qui peuvent l’être
  • Les spécifications d’interfaces, de même que les tests d’intégration associés, doivent être gérés avec la plus grande rigueur
  • L’analyse statique de code, de même que les revues de documents comme les bordereaux de livraisons, doivent être mises en place pour tous les modules importants
  • Une structure transverse de pilotage des tests sur l’ensemble du périmètre du projet, doit être mise en place et reconnue par l’ensemble des acteurs